La Saga AAllard

Un nom, une famille, une histoire...

 

En 1926, à 22 ans, Armand Allard ouvre son propre atelier de tailleur sur la place du village. Son talent est rapidement reconnu et une clientèle fidèle commence à faire régulièrement appel à ses compétences professionnelles. 

En 1930, d’un trait de génie et d’un coup de crayon sûr, il fait entrer le vêtement de ski dans les temps modernes avec la création d’un pantalon révolutionnaire : le fuseau. Ligne aérodynamique, jambes et fesses gainées, élastique sous le pied… c’est la naissance d’un concept vestimentaire techniquement innovant destiné à favoriser la pratique du ski de loisir ou de compétition.

A partir de 1946, pour s’adapter aux nouveaux modes de consommation de l’après-guerre, Armand Allard développe sa collection de “prêt d’avance”, en même temps que sa ligne de prêt-à-porter exclusive AAllard.

 

De 1950 à 1952, de grands travaux sont réalisés pour rebâtir et agrandir la maison place de l’église, lui donnant sa configuration actuelle. Entre-temps, la famille s’est agrandie avec la naissance des enfants, Jean-Paul (1943), Anne-Marie (1946) et Jean-Marie (1959).

En 1962, Armand s’éteint. Jean-Paul, qui a 19 ans, revient rapidement de ses obligations militaires pour prendre la suite de son père aux côtés de sa mère. Malheureusement, celle-ci tombe malade pendant plusieurs mois et Jean-Paul doit reprendre seul les rênes de la Maison. Il décide de se consacrer principalement au prêt-à-porter de haute qualité et avec sa mère alors rétablie, continue de développer des collections AALLARD uniques et exclusives.

Au cours des années 1970, Mme Allard se retire peu à peu de l’affaire familiale qui fait désormais figure d’institution. Jean-Paul poursuit avec sa femme Sylvie sur la voie du « luxueux et du différent ». Le magasin devient alors une boutique haut de gamme, et s’impose rapidement comme une griffe signant des collections d’un raffinement connu et reconnu au-delà des frontières. 

En 1991, ils ouvrent la boutique d’accessoires AAllard dédiée à la maroquinerie, à la bagagerie, au linge de maison, aux chapeaux, foulards, gants, etc. Le succès est immédiat.

Depuis 2004, leur fils aîné, Antoine, insuffle à la respectable enseigne un nouvel élan de jeunesse tout en conservant l’esprit originel de la griffe.  Sa philosophie se résume en quelques mots : « Tout ce que l'on propose chez AAllard ne se trouve nulle part ailleurs ». Les articles uniques, confectionnés en série limitée, et proposés exclusivement à Megève, représentent une opportunité rare à l’heure de la mondialisation.  La fabrication AAllard ne saurait en effet s’effectuer sous d’autres horizons lointains. « Nous ne travaillons qu’avec des entreprises artisanales proches de nous, seules capables de répondre à nos exigences et à notre soin du détail qui font notre spécificité, comme par exemple le gansage des poches, les finitions des boutonnières, les couleurs des cols et des poignets contrastés ».

Pour Antoine Allard,  c’est avant tout la qualité des produits et du service qui fidélise les clients depuis si longtemps. Une qualité synonyme de confort et de style intemporel. « Un atout majeur est le lien invisible tissé entre la personne qui fabrique le vêtement et celle qui le porte. Cette relation, ce rapport de confiance, cette proximité, nous permettent de nous montrer extrêmement réactifs et de pouvoir anticiper la demande de nos clients ».

Entre la famille Allard et Megève, les liens sont étroits et s’expriment au quotidien. AAllard occupe une place centrale au cœur de Megève et s’implique activement dans la vie locale : organisation d'événements sportifs, expositions d'artistes, soutien à de nombreuses manifestations... Son implication témoigne de son attachement originel au village et de sa volonté de dynamiser son développement.

Le magasin lui-même apparaît comme un point d’ancrage pour toute la vie megevanne. La magie s’opère dès que l’on s’approche de place de l’Eglise et que l’on découvre l’ambiance lumineuse et florale. Sitôt franchie la porte cette institution, c’est alors une atmosphère chaleureuse et conviviale qui s’exprime.

Depuis 2012 et les grand travaux intérieurs initiés par Antoine Allard, un esprit contemporain cohabite de la plus belle manière avec la mémoire. Le secret de cette harmonie entre passé et présent tient dans la conception des lieux où les symboles traditionnels de la maison AAllard et de Megève s’épanouissent. Par exemple, c’est une réplique de la table de coupe d’Armand Allard dessinée dans les années 1950 par Henri-Jacques le Même, qui occupe l’espace dès l’entrée de la boutique. Comme une invitation à retrouver l’esprit originel de la Maison.

Tout est fait pour le confort et l’accueil de la clientèle. Savamment mis en valeur par un éclairage très étudié, cuirs, fourrures, cachemires, pantalons de velours et jeans offrent aux regards tous leurs détails de finition traduisant leur qualité de fabrication et de confort. Des collections exclusives que, naturellement, on ne trouve qu’à Megève.

L’aménagement intérieur, résolument contemporain, fait appel aux matières nobles comme le bois et la pierre, et tout a été pensé pour recevoir les clients dans les conditions les plus agréables.

Signature emblématique et incontournable de l’art de vivre « made in Megève »,
une visite de la maison AAllard s’impose.

Comme un rendez-vous incontournable…