DE PÈRE EN FILS...

Il était trois fois AAllard…

Les belles histoires commencent souvent par « Il était une fois ». Mais quand il s’agit de AAllard, la formule magique doit être revisitée car la Maison a connu une triple naissance. Chacune des trois générations qui se sont succédé depuis 1926 a en effet ajouté son propre chapitre tout en perpétuant la tradition.

Armand, Jean-Paul, Antoine.
Trois prénoms, trois générations, un même nom : Allard.
Et une histoire commencée en 1904.

Armand, Jean-Paul, Antoine. Trois prénoms, trois générations, un même nom : Allard.
Et une histoire commencée en 1904.
Cette année-là, alors que Megève n’est encore qu’un modeste village dont les habitants vivent des travaux des champs, nait un petit garçon nommé Armand Allard.
Souffrant d’une maladie affaiblissant ses jambes, il est souvent contraint de rester auprès de sa grand-mère qui l’initie à la couture. Puis ce sera auprès de son oncle tailleur qu’il apprendra le maniement des ciseaux.

En 1926, à 22 ans, Armand ouvre son propre atelier qu’il installe dans une vieille maison dressée sur la place du village. Son talent est vite reconnu et la clientèle afflue. Un jour, un jeune homme du cru exerçant une étrange activité vient lui rendre visite : skieur de compétition, il se plaint de la gêne occasionnée par les pantalons bouffants en vogue à l’époque. Pour lui, Armand Allard inventera le fuseau aux lignes aérodynamiques, qu’un élastique sous le pied maintient bien tendu sur les jambes. Ainsi équipé, Emile Allais remportera titres de champion du monde et médailles olympiques en 1937 et 1938.

Emile Allais, triple champion du monde, porté en triomphe sur la place de l’Eglise
à Megève, à son retour de Chamonix en 1937.
Julia et Armand dans leur magasin en 1956, entourés de leur personnel.
1950, AAllard expose à la XXIème foire de Grenoble.


Dès 1946, la marque AAllard devient synonyme de prêt-à-porter et en 1950 la boutique est agrandie pour prendre sa configuration actuelle.
Lorsqu’Armand Allard disparaît prématurément en 1962, c’est son fils Jean-Paul, 19 ans, qui prend le relais au côté de sa mère. C’est à son instigation que sera prise la décision de se consacrer essentiellement à des collections haut de gamme, uniques et exclusives, faisant du nom AAllard une griffe luxueuse reconnue bien au-delà de Megève.

En 1990, Jean-Paul Allard et son épouse Sylvie donneront une nouvelle impulsion à la marque en ouvrant une seconde boutique dédiée aux accessoires, bagages, chapeaux, gants, foulards, chaussures, ceintures, etc., avec la même exigence en matière de qualité et de style. Et un succès similaire…
Lorsque leur fils Antoire rejoint l’aventure familiale, en 2004, c’est la troisième génération Allard qui entre en scène. A son tour, il décide de perpétuer fidèlement les traditions familiales tout en inscrivant la marque dans son époque. Un vent de jeunesse concrétisé en 2012 par une refonte totale de la boutique qui donne aux lieux un visage plus contemporain tout en respectant le passé. A l’image de la table de coupe présente dès l’entrée, identique à celle qu’utilisait Armand Allard en 1930.
C’est également en hommage à son grand-père et à son père, figure emblématique de Megève, qu’Antoine Allard maintient la stratégie originelle : tout ce qui est proposé chez AAllard ne se trouve nulle part ailleurs… Une volonté conférant à la marque un caractère unique, à l’heure de la mondialisation.
Au-delà de ce caractère exclusif, c’est avant tout la qualité des produits et du service qui fidélise les clients depuis si longtemps. Une qualité synonyme de confort absolu et  d’élégance intemporelle.
Aujourd’hui comme hier, AAllard entretient un lien privilégié avec Megève. S’impliquant activement dans la vie locale -organisation d’événements culturels et sportifs, expositions d’artistes, soutien à de nombreuses manifestations – la Maison créée par Armand, développée par Jean-Paul et exaltée par Antoine, apparaît comme un point d’ancrage pour toute la galaxie mégevane.
On ne saurait vraiment connaître Megève sans avoir franchi la porte de la boutique AAllard. Ou celle de la boutique d’accessoires qui vient tout juste d’être entièrement réaménagée et redécorée.
L’histoire AAllard continue…


À la une