CADEAUX

Les indispensables accessoires

Juste à côté de la boutique principale de la place de l’Eglise, à Megève, les collections d’accessoires AAllard disposent d’un tout nouvel écrin.
Espace réagencé, décoration entièrement revue dans un esprit encore plus chaleureux, idées architecturales aussi étonnantes que séduisantes : quand l’accessoire devient essentiel, une visite s’impose.

Oscar Wilde en était convaincu : le meilleur moyen de se délivrer d’une tentation, affirmait-il, c’est d’y céder. Alors autant le dire tout de suite, lorsque vous saurez que juste à côté de la boutique AAllard de la place de l’Eglise se trouve un second magasin entièrement dédié aux accessoires, la curiosité, l’envie, le désir, guideront inévitablement vos pas vers le 37, quai du Prieuré. Vous résistez encore à la tentation ?
Apprenez que ces accessoires répondent aux mêmes critères d’exigence en matière de style et de qualité que les collections de vêtements portant la griffe AAllard. Prolongement de l’esprit AAllard, bagages, chaussures, chapeaux, bonnets, écharpes, gants, ceintures, articles de maroquinerie, parapluies, etc., (fabriqués pour nombre d’entre eux par des partenaires bénéficiant du label “Entreprises du Patrimoine Vivant”) incitent à passer d’une boutique à l’autre.
Soit pour compléter ses emplettes et peaufiner son style, soit tout simplement pour se faire plaisir, à prix accessibles. 
Vous êtes à deux doigts de succomber à l’attraction exercée par un foulard en soie au dessin exclusif, réalisé en série ultra limitée par les artistes Guillaume Kowler ou Didier Terme ?
Un sac de cuir dont la patine ne fera qu’embellir avec le temps ? Une paire de fameux chaussons en peau de mouton retournée, fabriqués à la main par un artisan anglais, qui donnent l’impression de glisser ses pieds dans un nuage ? Alors apprenez que la boutique d’accessoires AAllard vient tout juste de rouvrir ses portes après une refonte complète de son aménagement et de sa décoration.

Cette fois, vous renoncez à lutter contre l’envie qui vous taraude ? Vous avez absolument raison ! Il ne reste plus qu’à accomplir en quelques secondes la petite centaine de mètres qui sépare les deux adresses. Détail pratique appréciable, le trottoir chauffant mis en place devant les vitrines aux soubassements en granit permet d’offrir en hiver un espace d’accueil déneigé.
Poussons la porte et entrons…

Parquet sur les murs et pierres au sol

Ceux et celles qui connaissaient le magasin dans sa version précédente vont être étonnés. « Le défi consistait à créer un lieu différent de notre boutique phare tout en conservant l’identité AAllard. De faire appel à des matériaux similaires mais d’une façon innovante. De générer une ambiance chalet encore plus chaleureuse. De transformer sans dénaturer. De moderniser en respectant notre passé », confie Antoine Allard, qui a partagé sa vision avec l’architecte mégevan Gérard Ravello.

Ce qui s’apparentait à une mission délicate a donné le jour à une décoration inattendue. Habillage classique des surfaces horizontales, le parquet de bois se retrouve plaqué sur les murs en dessinant de façon très créative la lettre A, emblématique de la marque. A l’inverse, la pierre  a délaissé les murs pour recouvrir le sol. L’ancien escalier en colimaçon ? Disparu.
L’ornementation géométrique en relief du plafond, en revanche, a été préservée pour tisser un trait d’union entre hier et aujourd’hui.

Sol en grès cérame gris clair au sol, murs de bois foncé, meubles en chêne clair ramageux, de cette combinaison de couleurs naît un sentiment de douceur, de chaleur et d’harmonie, que renforce encore l’éclairage jouant avec les volumes. Aucune source lumineuse ne se voit directement, mais projecteurs, tubes et ampoules dirigés habilement vers les cloisons, soulignent les objets exposés et les mettent en valeur.

Un audacieux meuble à chapeaux

Une décoration ne saurait être pleinement réussie sans éléments forts capables d’accrocher le regard et de susciter un effet de surprise. Dans la boutique d’accessoires AAllard, ces facteurs X sont au moins au nombre de deux. Pour mettre en valeur les collections de chapeaux, Elsa Sibuet, la jeune décoratrice d’intérieur et collaboratrice de Gérard Ravello, a imaginé de les accrocher sur des planches de bois rustiques alignées verticalement, conservant encore leur écorce sur les côtés. Mariant l’aspect brut d’une découpe de tronc d’arbre semblant provenir directement de la scierie et le luxe de chapeaux aux couleurs raffinées, ce choix de présentation est l’aboutissement réussi d’un vrai parti-pris esthétique. Tout comme la banque d’accueil qui prend l’apparence de blocs de bois empilés.

Et puis, au fond de la boutique figure un autre point fort de la nouvelle décoration : une grande cheminée en métal, parfaitement fonctionnelle, bordée d’une réserve de bûches intégrant trois niches d’exposition rétroéclairées. Imaginez seulement le plaisir d’essayer une paire de chaussures, installé confortablement face au feu crépitant…

On pourrait décrire chaque espace de la boutique ; souligner le moindre élément de décoration inédit ; parler des îlots intérieurs jouant à la fois le rôle de présentoirs et de banquettes ; attirer l’attention sur le choix effectué par Antoine Allard de renouer avec un logo historique datant des années 1970, qui juxtapose des A inversés. Oui, on pourrait faire tout cela, mais cette description ne saurait remplacer le plaisir de venir humer cette nouvelle atmosphère. Et de découvrir toutes les collections d’accessoires AAllard dans leur écrin revisité…


À la une