Cet été, la Maison AAllard vous fait porter le chapeau ! Après avoir institué "le panama" emblématique du Jumping, la Maison AAllard a imaginé pour cette saison estivale une ligne qui prend du galon... et de la couleur. Collection disponible en boutique et sur notre boutique en ligne.

Vendredi 7 décembre 2012

 

C’est vendredi dernier que Madame Sylviane Grosset Janin, Maire de Megève, a inauguré la plaque officielle apposée sur la Maison AAllard en hommage à la création du premier fuseau de ski par Armand Allard. Comme pour faire honneur à l’événement, voir la suite...

 

 

Visitez notre boutique en ligne...


A 22 ans, Armand Allard ouvre son atelier de tailleur à Megève en 1926 dans une ancienne maison située sur la Place du Village. Son talent est rapidement reconnu, même hors du village, et une clientèle fidèle fait régulièrement appel à ses compétences professionnelles.
En 1930, d'un trait de génie et d'une coup de crayon sûr, il fait entrer le vêtement de ski dans les temps modernes avec la création d'un nouveau pantalon révolutionnaire : le fuseau.
Ligne aérodynamique, jambes et fesses gainées, élastique sous le pied... c'est la naissance d'un concept vestimentaire techniquement très innovant destiné à favoriser la pratique du ski de loisirs ou de compétition. Cette création est d'ailleurs l'œuvre d'un travail d'équipe entre Armand Allard et Hilaire Morand. L'oncle du futur champion de ski Emile Allais testant sur les pistes les différentes versions utilisant telle ou telle matière plus ou moins élastique. Emile Allais qui fut d'ailleurs longtemps l'ambassadeur de la Maison, remporta les Championnats du monde de ski alpin en 1937 habillé de cet incroyable "pantalon sauteur ", premier nom donné au fuseau. Depuis, le fuseau a fait le tour du monde, habillé toutes les stars et glissé sur toutes les pistes. Revisité par les plus grands couturiers qui le mettent en collection et dans les défilés, il s'impose même comme un accessoire de mode à part entière que l'on porte indifféremment à la ville ou à la montagne.
De 1950 à 1952, de grands travaux sont réalisés pour agrandir la maison : le magasin AAllard prend vie et un rayon prêt-à-porter voit le jour pour la vente de pulls, d'anoraks et de peaux. Entre-temps, la famille s'est agrandie avec la naissance des enfants : Jean-Paul (1943), Anne-Marie (1946) et Jean-Marie (1959).
En 1962, Armand décède des suites d'une longue maladie. Jean-Paul qui a 19 ans revient rapidement de ses obligations militaires pour prendre la suite de son père aux côtés de sa mère
Malheureusement, Mme Allard tombe malade pendant plusieurs mois et Jean-Paul doit reprendre seul les rênes de la maison. Il décide de se consacrer principalement au prêt-à-porter haut de gamme et avec sa mère alors rétablie, ils continuent de développer les collections. Au cours des années 70, Mme Allard se retire peu à peu de l'affaire familiale qui fait désormais figure d'institution et Jean Paul poursuit avec sa femme Sylvie, sur la voie du « luxueux et du différent. » Le magasin devient alors une boutique de luxe, puis s'impose rapidement comme une griffe qui signe des collections d'un raffinement connu et reconnu au-delà des frontières.
En 1990, ils ouvrent une boutique d'accessoires et, en 1993, ils lancent la première ligne de skiwear AAllard. Le succès est immédiat.
Depuis 5 ans, leur fils aîné, Antoine, les épaule et insuffle à la respectable enseigne un nouvel élan de jeunesse tout en conservant l'esprit originel de la griffe. Cette modernité ancrée dans la tradition familiale se retrouve d'ailleurs sur la toile avec un site internet et de vente en ligne qui permet désormais d'arborer le signe AA dans les rues de toutes les capitales de la planète.